Le tourisme face aux enjeux culturels et écologiques

Depuis 120 ans, l'Union Nationale des Associations de Tourisme (UNAT) fédère en France les principaux acteurs du tourisme social et solidaire, à but non lucratif. Leur but : que le plus grand nombre d’individus et de familles puissent accéder aux vacances, aux voyages et aux loisirs. Cette année, dans le cadre de l’« Été culturel », l’UNAT multiplie les partenariats avec des artistes, tout en proposant des activités respectueuses de l’environnement.

Le lancement de la saison estivale est l’occasion de faire le point avec Fanny Andreu, déléguée régionale Provence-Alpes-Côte d'Azur.

Les réservations de vacances ont commencé, quelles sont les grandes tendances et les lieux privilégiés par les Français ?

Les réservations sont plutôt bonnes, les Français restent en France, cela permet de pallier le manque de touristes étrangers. Les régions les plus plébiscitées sont la Provence-Alpes-Côte d’Azur, la Bretagne et le Sud-Ouest, il y un engouement pour le littoral et la moyenne montagne. On observe la même tendance que l’année dernière, les Français se recentrent sur leur territoire.

 

Il y a une forte demande pour un tourisme solidaire, comment l’offre de vacances s’est-elle adaptée ?

En PACA, nous avons développé une filière éco-tourisme avec, par exemple, une offre de balades en vélo. Dans le cadre de France Relance (un plan d’investissement du gouvernement de 100 milliards d’euros pour redresser durablement l’économie française et créer de nouveaux emplois), nos structures ont bénéficié d’un accompagnement pour améliorer leur impact environnemental avec des diagnostics énergétiques et l’achat de matériel plus respectueux de l’environnement. En outre, nous avons toujours le souci que l’offre que nous proposons à nos publics se déroule dans un environnement sain, avec des activités qui en font la promotion. Ce tourisme-là, qui a fortement émergé depuis l’année dernière, c’est ce que nous prônons depuis toujours. Nous nous félicitons que le public le plébiscite.

 

Avec le déconfinement, les artistes aussi sortent de leur théâtre, notamment dans les Hauts-de-France, ils investissent les villages vacances et les auberges de jeunesse. Comment cette initiative s’est-elle développée ?

En décembre 2016, une convention entre l’UNAT et le ministre de la Culture a été signée pour une durée de trois ans qui a été renouvelée en juin 2021. Nous avons sélectionné trois régions expérimentales : Les Haut-de-France, PACA et l’Occitanie. Grâce à cela, des partenariats locaux sont nés : dans les Hauts-de-France, la DRAC a lancé des appels à candidatures pour que des artistes interviennent en auberges de jeunesse et en centres de vacances. Cela a permis de développer une offre culturelle et de donner accès à la culture à un public qui en était éloigné. Dans les Haut-de-France, cela a commencé en 2017. Cette année, huit établissements en font partie. Depuis le lancement, cela fonctionne très bien, nous avons de très bons retours des directeurs de structures et des artistes.

 

Du côté des jeunes qui partent en vacances, il peut y avoir des freins au niveau de l’accès à la culture, quelles sont les initiatives qui viennent répondre à cette problématique ?

Depuis l’année dernière, la DRAC s’est tournée vers nous pour répondre à cette problématique avec l’initiative « Rouvrir le Monde ». L’idée est de placer des artistes dans des structures qui accueillent des enfants en séjour de vacances ou dans le cadre de clubs enfants pour les campings. Cette année, s’y ajoutent des interventions dans des séjours adaptés pour les personnes en situation de handicap. Les résidences d’artistes durent 15 jours, ils partagent leur temps entre leurs créations personnelles et des projets avec les jeunes. Les artistes perçoivent une rémunération de la DRAC et les structures les logent. Il y a 24 résidences dans toute la région PACA. Les disciplines sont très variées. On retrouve de la photographie, de la bande dessinée, de l’écriture, du cinéma et même des arts numériques.

 

Programme

Il se passe forcément quelque chose près de chez vous cet été !

CMBV @Pascal le Mée

2e édition de l’Été culturel

2e édition placée sous le signe de la solidarité

Actualités

Tous les articles sur les initiatives