Bilan de l’Été culturel 2020

Marquée par la crise sanitaire et un premier confinement, le début de l’année 2020 avait privé les français des rencontres culturelles qui rythment d’ordinaire la vie de notre pays. Artistes, professionnels, acteurs culturels et publics n’avaient donc qu’une hâte à l’approche de la période estivale : se retrouver, enfin.

Initié par Mme. la ministre de la Culture Roselyne Bachelot-Narquin, le dispositif « Été culturel » répondait à cette double attente : permettre aux artistes de retrouver leurs publics à l’occasion de la réouverture des lieux culturels, et offrir aux habitants les plus éloignés de l’offre culturelle un moyen de profiter de programmations riches et inédites partout en Métropole et dans les Outre-mer.

 

1 million de bénéficiaires

Au total c’est 1 million de bénéficiaires qui a pu se réunir à l’occasion des 8 000 manifestations de la période estivale, dans le respect strict des protocoles sanitaires en vigueur.

Musique, danse, performances, théâtre, contes, balades, arts graphiques et littéraires, entre autres, étaient de la partie. Ces événements se sont déroulés au bénéfice d’un très grand nombre d’enfants et de jeunes, en priorité habitant les zones rurales et les quartiers prioritaires de la politique de la ville.

Une mobilisation d’ampleur de tous les acteurs de la culture a permis de faire émerger de très nombreux projets, dont certains totalement inédits avec des acteurs sociaux (EHPAD, centres d’accueils, hôpitaux, etc.). Près de 10 000 artistes et professionnels ont su s’impliquer dans cette renaissance culturelle post-confinement, avec le concours de plus de 17 associations nationales et 39 établissements publics à compétence nationale capables de porter des événements dans les territoires.

Des rencontres artistiques se sont également poursuivies à la rentrée de septembre et jusqu’à la Toussaint faisant perdurer l’élan artistique et culturel de l’été au cours d’un « Automne culturel ».

 

 

Un exemple de succès : le Théâtre National de Strasbourg

Exemple phare de ce succès, le Théâtre National de Strasbourg a mis en place une véritable « traversée de l’été » permettant de maintenir son activité tout en rouvrant la possibilité de se rencontrer pour les habitants et les professionnels. Une occasion de faire découvrir le théâtre à d’autres publics, ceux qui ne partent pas en vacances ou les jeunes en situation de décrochage scolaire, notamment.

La réussite de cette opération, à laquelle le Ministère a pu apporter un important soutien au titre de « l’Été culturel », tient dans la variété des formats et des expériences proposés. Création d’une troupe éphémère constituée de jeunes n’ayant jamais foulé les planches (« Troupe Avenir »), initiation intergénérationnelle à l’écriture dramatique ou personnelle, résidences d’auteurs et séances de lecture dans un EHPAD de la métropole strasbourgeoise furent au programme pour le plaisir des participants.

Un succès indéniable, que le TNS cherchera à reconduire pour la deuxième fois à l’été 2021.