Dans les territoires ruraux, la culture rencontre son public

En France, l’accès à la culture est souvent plus aisé dans les grandes villes qu’au sein des territoires ruraux. Afin de pallier cette problématique, dans le cadre du dispositif l’« Été culturel », aux quatre coins de l’hexagone les acteurs du monde de la culture se mobilisent.

Dans l’Aude, le projet « Un été / 100 spectacles », débutée à l'été 2020 pour venir en soutien aux artistes audois touchés par la crise sanitaire, repart avec le soutien du département pour un nouvel été. L'opération vise à soutenir les communes de moins de 3000 habitants en les accompagnant dans la mise en place de spectacles, tant sur le plan logistique que financier. Pour coordonner le projet, on retrouve Arts Vivants 11, une association subventionnée par le conseil départemental de l’Aude et le ministère de la Culture. Après un appel à candidatures, cinquante troupes ont été sélectionnées par un jury professionnel composé de diffuseurs, de techniciens et d’élues. Le dispositif commence dès le 05 juillet et le programme s’annonce varié avec, par exemple, une pièce de théâtre de la Compagnie Anapnoi, Le Rockabilly de Mr White ou encore Les contes de Marie Coumes.

 

La ruralité par le Prisme de la culture

La région Bourgogne-Franche-Comté multiplie elle aussi les évènements en zone rurale plutôt que de les concentrer dans les centres urbains. Dans le cadre de l' « Été culturel », le Théâtre du Pilier - qui propose tout au long de l’année, au cœur de la commune de Giromagny et ses 3150 habitants, une offre culturelle variée et accessible - organise l'événement Prisme qui se déroulera du 18 au 22 août.

Avec le soutien de la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, le festival Prisme proposera pas moins de 8 spectacles issus des arts du cirque, de la danse, du théâtre mais aussi des ateliers pour petits et grands à la découverte de ces différentes expression artistiques. Cette année, le festival se déploie dans 7 communes rurales (Belfort, Giromagny, Etueffont, Anjoutey, Auxelles-Bas et Rougemont -le-Château, Saint-Germain-le-Châtelet).

www.theatredupilier.com

 

 

Création artistique en co-construction

Dans la même optique, tout en ayant la volonté de soutenir de jeunes artistes, le projet « Jeunes Estivants » s’est développé dans la région Grand-Est. Se déroulant entre le 21 juin et le 3 octobre sur une durée de 3 à 6 semaines, le temps des artistes, diplômés depuis moins de cinq ans, est partagé entre leurs créations en résidences et des temps de médiations culturelles avec le public.

Dans le cadre de cette initiative, les disciplines présentes sont très variées. On y retrouvera par exemple, à partir du 19 juillet dans la commune rurale de Montmédy dans la Meuse, l’architecte et artiste plasticienne Carole Nieder. Profitant de la présence d’une citadelle datant de 1545, elle proposera une création en co-construction avec les habitants. Ensemble, ils mettront en place des ateliers expérimentaux, des performances collectives et des œuvres participatives. À la sortie du confinement, ces outils permettront aux Montmédiens de découvrir le patrimoine culturel de leur commune sous un jour nouveau.

Les institutions et les artistes unissent leurs forces afin que l’ « Été culturel » soit inoubliable pour toutes et tous et qu’il se déploie sur tous les territoires d’expression.

 

Programme

Il se passe forcément quelque chose près de chez vous cet été !

CMBV @Pascal le Mée

2e édition de l’Été culturel

2e édition placée sous le signe de la solidarité

Actualités

Tous les articles sur les initiatives